Nos meilleurs films d’horreurs pour Halloween

Nous poursuivons notre mois Spécial Halloween pour vous proposer une liste non-exhaustive et pas vraiment objective des films plus ou moins d’horreur que nous apprécions beaucoup chez Madame Renard ! Si vous êtes à la recherche d’un film pour vous faire frissonner ou rigoler entre amis : cette liste est pour vous. Nous sommes en partie traumatisés par certains de ces films. Bonne découverte et n’hésitez pas à nous donner votre avis ou même d’autres films que vous avez adoré ! 

Les histoires de fantômes :

Conjuring : Les dossiers Warren

Un classique de ces dernières années mais qui, avouons-le, fonctionne toujours ! Une histoire d’esprits dans les années 70 avec un fond d’histoire vraie : Bref on adore. On y découvre l’histoire d’Ed et Lorraine Warren, couple d’enquêteurs paranormaux très célèbres, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur maison perdue dans la campagne (forcément). Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière. Nous avons été agréablement surpris à plusieurs moments par ce film au scénario « commun » de premier abord. James Wan a su proposer un film intéressant, bien amené et à l’ambiance vraiment effrayante. On valide !

Le petit plus selon nous : l’ambiance travaillé des années 70 (costumes, décors, musique…)

Bande annonce – The conjuing : les dossiers Warren par James Wan

Les autres

Autre classique du genre mais dont on ne se lasse pas. « Les autres » porté en grande partie par Nicole Kidman, prend place en 1945 dans un contexte de fin de Seconde Guerre mondiale. Dans une immense demeure victorienne isolée sur l’île de Jersey, Grace, femme pieuse, attend son mari parti au front. Elle élève seule leurs deux enfants, selon les principes stricts de sa religion. Atteints d’un mal étrange, ces derniers ne peuvent être exposés à la lumière du jour. Ils vivent donc reclus dans un manoir qui doit constamment rester dans l’obscurité. Leur vie change quand le nouveau personnel de maison débarque.

Certains diront qu’il ne fait pas « si peur » que ça, et c’est vrai. Mais sans nous traumatiser, « Les autres » plante avec brio un vrai climat angoissant,  une sensation d’isolement et de désolation. Les personnages sont attachants et un twist de fin original. Un film à voir dans le calme pour en apprécier sa poésie selon nous.

Le petit plus : Nicole Kidman et son jeu juste et élégant.

Bande annonce – Les autres de Alejandro Amenábar

La dame en noir 

« La Dame en noir » est un film qui nous a vraiment surpris. Alors que l’on s’attendait à un énième film d’horreur sans charme avec un casting qui, sur le coup, ne nous avait pas emballé (Pardon Daniel, on t’aime), il faut reconnaître que nous nous étions bien trompés : On a flippé grave. On y découvre l’histoire Arthur Kipps, jeune avocat, veuf et triste, chargé de régler la succession d’une cliente récemment décédée. Il s’installe alors seul (et bien courageux) dans l’immense manoir de cette dernière. Il va bientôt découvrir des signes étranges et lever le voile sur des secrets enfouis dans ce village.

L’ambiance est terrifiante et même si on s’attend à certains screamers, on se laisse prendre dans l’histoire et on se fait avoir comme des débutants. A voir entre potes pour crier et broyer le bras de son voisin ! Très clairement, un film d’épouvante qui fonctionne très bien sur les âmes sensibles telles que nous.

Le petit plus : TOUS les enfants de ce film sont absolument flippants

Bande annonce – La dame en noir de James Watkins

L’orphelinat 

Madame Renard, elle-même, adore ce film ! On vous attend d’ici dire « oui mais c’est pas un vrai film d’horreur ». C’est vrai ! Mais si vous avez une imagination débordante comme nous, il vous suffira sans aucun doute à vous mettre mal et vous faire peur pour toute la nuit. Vous le savez sans doute, mais les réalisateurs espagnols sont souvent très doués pour les films d’horreurs et fantastiques. Et bien « l’orphelinat » ne fait pas exception à la règle, mêlant scènes bien flippantes, drame émouvant et ambiance lyrique par moment.

C’est l’histoire de Laura qui a passé son enfance dans un orphelinat, entourée d’autres enfants qu’elle aimait comme ses frères et sœurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l’intention de restaurer la vieille maison et d’en faire un lieu d’accueil pour enfants handicapés. La demeure réveille l’imagination de Simon, qui commence à se livrer à d’étranges jeux avec « ses amis invisibles ». Le jour de l’inauguration du nouvel établissement, Laura laisse Simon seul et va s’occuper des invités. Pendant la fête, elle retourne voir Simon et s’aperçoit qu’il a disparu.

Le petit plus : Une histoire autant effrayante qu’émouvante.

Bande annonce – L’orphelinat de Juan Antonio Bayona

Les improbables

La cabane dans les bois 

Changement de registre. « La cabane dans les bois » est surement le film le plus «  WTF » que nous avons regardé récemment. Sorti en 2011, nous étions complètement passés à côté à l’époque. Alors que nous tombons dessus un jour, on s’est laissé complètement entrainé dans ce film. Pourquoi ? Bon déjà, c’est un bon petit slasher comme on adore. Parfait pour Halloween et se marrer entre potes devant les scènes improbables et un peu gores qui se succèdent.

Le plot est simple : Cinq amis partent passer le week-end dans une cabane perdue au fond des bois. Ils n’ont aucune idée du cauchemar qui les attend, ni de ce que cache vraiment la cabane. Une histoire classique où vous n’avez pas fini de dire « MAIS QUI FAIT CA ? », « MAIS NE VA PAS LA BAS », « IL SERA LE PREMIER A MOURIR ». En revanche, passé les codes classiques du genre, et sans vous spoiler, ce film a réussi à nous surprendre avec un retournement de situation improbable – il n’y a pas d’autres mots. Clairement, on avait pas anticipé ça mais ce qu’on peut vous dire : le film part clairement en cacahuète et n’a plus rien à voir avec un slasher classique.

Le petit plus : Un film pas forcément renversant mais qui s’amuse des codes des films d’horreurs alors qu’on s’attendait à une histoire super cliché.

Bande annonce – La cabane dans les bois de Drew Goddard

The crazies

Parce qu’il nous fallait bien une histoire de zombies dans ce classement, on a choisi de ne pas mettre « REC » que tout le monde a vu, au profit de « The Crazies ».  Un petit film d’horreur sympa qui ne changera pas votre vie mais vous fera frissonner et sûrement sursauter à plusieurs reprises !

Le film se passe dans une petite ville de l’Iowa alors qu’une maladie inconnue se répand. Elle provoque des accès de folie furieuse et de graves troubles neurologiques. Le shérif va tenter de se s’en sortir accompagné d’autres personnes non infectées, en attendant les renforts. Mais quand l’armée américaine arrive enfin, c’est pour mettre la ville en quarantaine, quitte à tuer ceux qui tentent de s’échapper du centre de rétention médical. Bref tous les éléments y sont pour passer un moment sympa et serrer la main de son voisin jusqu’au sang ! Les codes sont là et on flippe sans pour autant dormir avec la lumière allumée pendant 3 semaines.

Le petit plus : la « folie » des infectés, franchement on est sur un gros level de taré prêt à tout pour faire un carnage

Bande annonce – The crazies de Breck Eisner

The visit

« The Visit », c’est déjà un film de M. Night Shyamalan. Alors on sait avec lui c’est soit très bon soit pas jojo. Mais sur ce coup-ci on est mi-figue mi-raisin mais quand même il fait son taff pour nous faire peur. Après s’être brouillée avec ses parents, voilà quinze ans, Loretta a coupé les ponts et ne les a plus revus. Grâce à Internet, ces derniers retrouvent la trace de leur fille, devenue mère de deux enfants, et demandent à accueillir leurs petits enfants pendant une semaine dans leur ferme isolée (forcément hein ça peut être dans un appart en pleine ville) ; Loretta accepte. Les deux enfants arrivent donc dans la maison d’enfance de leur mère, mais très vite papy et mamie ne semblent pas très bien dans leur assiette…

Clairement un autre film improbable qui nous a été donné de voir. En effet, si le grand mystère du film est très vite compris et prévisible, le film nous  a surpris sur d’autres aspects. Les deux grands-parents sont réellement flippants et on devient très vite paranoïaque avec les enfants. Filmé comme un documentaire réalisé par les enfants, l’effet angoissant de ces deux gosses piégés dans la campagne a bien fonctionné ! Big up à ceux qui l’ont vu et à une scène en particulier qui nous a vraiment dégoûté…

Le petit plus : Contre toute attente, le film est parfois drôle avec un humour juvénile et décalé qui fait du bien dans un scénario comme celui ci. On a kiffé les enfants qui jouent super bien !

Bande annonce – The visit de M. Night Shyamalan

Trick’R treat

« Trick’R Treat » est un alien sorti en 2007. Le scénario tient sur une ligne : « Le soir de Halloween, dans une ville, ceux qui ne suivent pas les règles de cette fête le font à leurs dépens… » Retrouvez ainsi pendant 90 mn différentes histoires courtes (d’horreur) ayant pour sujet les habitants d’une même villes et leurs destins différents le soir d’Halloween. Si vous aimez les films courts, funs et originaux, alors vous ne serez pas déçu avec celui-ci ! ça change de l’ordinaire, on frissonne, on rigole et surtout on est surpris par l’enchainement des histoires et les liens subtils qui les relient entre elles ! « Trick’R Treat » rappelle un peu les histoires qu’on se racontait pour se faire peur en colo ou entre amis quand on était enfant. Un bon petit film purement d’Halloween pour regardez chez vous le 31 ! Ambiance bonbons, pop-corn et soda et vous avez une soirée parfaite et bien dans le thème avec ce film.

Le petit plus : Le format court pour un film et les mini-histoires, parfait pour une soirée, c’est énergique et ça change.

Bande annonce Trick ‘r Treat de Michael Dougherty 

Triangle

« Triangle », avait pout être un navet. Sorti direct en DVD, inconnu au bataillon, casting improbable et pourtant ! Ce film nous a conquis justement parce qu’on ne s’attendait pas à une histoire de ce genre. Le scénario est simple : Nous suivons les péripéties d’un groupe d’amis partis explorer le Triangle des Bermudes à bord d’un voilier. Après avoir rencontré une tempête énorme, leur bateau coule à pique, les laissant comme naufragés sur un bout de coque à la Titanic. Ils trouvent alors refuge sur un navire gigantesque et apparemment abandonné, comme si le temps s’était arrêté. Pourtant, ils ressentent une étrange sensation de déjà vu et réalisent très vite que quelque chose d’hostile les guette…  Mais méfiez-vous des apparences !

Si vous vous attendez (comme nous à l’époque) à un film d’horreur sur le triangle des Bermudes, passez votre chemin. Sans vous spoiler, « Triangle » est un film IMPROBABLE du début jusqu’à la fin qui vous retournera le cerveau sans aucun doute. Nous nous sommes laissés prendre au jeu de ce scénario tarabiscoté et nous avons échafaudé des théories pendant pas mal de temps. La sensation de traque est là, on flippe, on sue avec eux et les surprises sont au rendez-vous ! (Il est même dispo sur Youtube en entier)

Le petit plus : Le style bateau abandonné vintage, fait vraiment flipper. Un petit air de « Shining » mais sur la mer !

Bande annonce – Triangle de Christopher Smith 

Les Huis Clos

Alien, le huitième passager

Bon, peut-être un peu attendu, mais Madame Renard ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui si elle ne vous parlait pas de la Saga Alien, très chère à son cœur. Si vous n’avez pas vu les Aliens, au moins le premier, sorti en 1979 et film culte de ce genre, alors on vous les conseille ! (Sauf si vous détestez les films dans l’espace, avec des aliens).  Pour ceux qui sont vraiment passés à côté : Le film se passe dans l’espace durant le voyage de retour d’un immense cargo spatial en mission commerciale, ses passagers plongés en hibernation, sont tirés de leur sommeil dix mois plus tôt que prévu par l’ordinateur de bord. Ce dernier a en effet capté dans le silence interplanétaire des signaux sonores et les astronautes ont l’obligation de prospecter tout indice de vie dans l’espace. Le retour n’est donc pas pour toute suite. ET LA SUITE CA VA PAS ETRE JOJO POUR EUX.  

Alors oui, on sait, « Alien », c’est vieux donc les effets spéciaux sont parfois un peu vintage, le rythme est lent etc.… mais c’est justement ce qu’on adore. Une mise en scène brillante, une tension montante, une menace qui plane de plus en plus et cette affreuse bébête qui fait super peur ! Sérieusement, si vous aimez cette ambiance pesante, et ce côté chasse à l’homme en huis clos alors très clairement, « Alien », c’est pour vous. Vous risquez de suer avec l’agent Ripley et de flipper de voir l’Alien à chaque détour d’un couloir.

Le petit plus : Sigourney Weaver qui est beaucoup trop badass !

Bande annonce – Alien, le huitième passager de Ridley Scott

Shining

Il est très clairement probable que la plupart d’entre vous ai déjà vu Shining. Film d’épouvante culte tiré lui même de l’oeuvre de Stephen King et adapté par Kubrick : il est repris, parodié, cité, dans un nombre incalculable de films encore aujourd’hui (ou de livres). C’est pourtant l’occasion en cet Halloween de le découvrir ou de le redécouvrir ! Shining raconte l’histoire de Jack Torrance, qui accepte un nouveau job de gardien d’un hôtel isolé dans les montagnes et fermé l’hiver (oui toujours plus). Il embarque alors sa femme et son fils, habiter là-bas pendant plusieurs mois, le temps pour lui d’écrire son livre. Mais cet hôtel semble de moins en moins accueillant… Danny, qui possède un don de médium, est effrayé à l’idée d’habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés…

Sans aucun doute le plus flippant c’est Jack Nicholson lui-même qui joue parfaitement l’homme vrillé et potentiellement dangereux ! L’ambiance est vraiment effrayante et pas mal de scènes nous ont un peu traumatisées. Comme pour « Alien », la tension monte lentement jusqu’à devenir très vite insoutenable et nous plonge ensuite dans une traque violente et parfois surnaturelle.

Le petit plus : La musique et les effets sonores qui sont vraiment géniaux et mettent vraiment mal à l’aise

Bande annonce – Shining par Stanley Kubrick

The invitation 

Nous avons découvert The invitation sur Netflix après avoir débattu très longtemps de ce que l’on voulait voir. Film 100% à huis clos, on y suit l’histoire de Will, invité à un dîner chez son ex-femme et son nouveau mari avec des amis communs. Au cours de la soirée, les hôtes, parfaits en apparence, deviennent de plus en plus inquiétants. Si vous aimez les films d’horreurs sous haute tension plus que les films gores et bourrés de screamers, alors vous devriez apprécier. Si l’on sent que quelque chose de pas net se trame lors de ce diner (le malaise est clairement présent même du côté des spectateurs), il nous est en revanche impossible de réellement définir ce qu’il se passe jusqu’à la fin, où ça part clairement en vrille. On se laisse porter durant ce diner entre joutes verbales, moments flippants et un final bien violent. La moralité : méfiez vous des diners entre amis chez votre ex. Un huis clos haletant et bien mené, sympa pour une petite soirée d’Halloween, un verre de vin à la main.

Le petit plus : Le sentiment de paranoïa que l’on ressent une grande partie du film. Difficile de savoir si les doutes du héros sont justifiés ou si il est un peu excessif !  Bref, on adore cette ambivalence.

Bande annonce – The invitation de Karyn Kusama

Funny Games

Dernier film de notre classement pour Halloween, et celui-ci aurait très bien pu rentrer dans la catégorie des « improbables » également. « Funny Games » est un déferlement de violence gratuite sur une famille qui n’a rien demandé et ce par deux psychopates qui sortent de nulle part. Clairement, l’effroi est présent dans cette histoire. Au début, tout semble normal : Un couple et leur fils partent passer quelques jours dans leur maison de campagne. En passant devant la maison de leurs voisins, ils s’étonnent de la présence de deux jeunes hommes. À peine arrivés dans leur propre maison, l’un de ces deux jeunes vient leur demander un service. Jusque-là, ça va encore. Mais ce jeune, sous des airs très poli, suscite malgré tout  un certain malaise, d’autant plus qu’on ne comprend pas comment il a réussi à entrer dans la demeure. Et très vite ça tourne mal.  Si vous cherchez un film sadique et un peu dérangeant alors vous avez tapé à la bonne porte !

Le petit plus : On sait pas trop. Télérama a mis une bonne note sur ce film, et ça, ça nous en bouche un coin !

Bande annonce – Funny Games de Michael Haneke

Bonus hors catégorie : En série, on vous conseille la splendide série The haunting of hill house. Une jolie critique pour étayer notre propos : https://www.telerama.fr/series-tv/the-haunting-of-hill-house,-la-serie-horrifique-de-netflix-hantee-par-le-deuil,n5845033.php

Et si vous souhaitez jouer au meurtrier en vrai pour Halloween, retrouvez nos scénarios par ici :
Le chalet : https://madamerenard.com/le-chalet/
Les Noces de sang : https://madamerenard.com/les-noces-de-sang/
Les survivants : https://madamerenard.com/les-survivants/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *